Aller au menu Aller à la page
Go Top

Economie

BOK : la croissance économique chinoise ne profitera bientôt plus à la Corée du Sud

Write: 2023-12-04 15:27:07Update: 2023-12-04 18:30:44

Photo : KBS News

La Corée du Sud ne pourra plus s’attendre à ce que la croissance économique chinoise puisse doper la sienne.

Selon un rapport publié aujourd’hui par la Banque de Corée (BOK), ce changement peut s’expliquer par l’évolution de la structure de la croissance chinoise. Depuis le milieu des années 2010, Pékin a fait de la consommation et des industries de pointe son moteur de croissance, alors qu’il s’était concentré plutôt sur les investissements dans l’immobilier jusque-là. Par conséquent, d’autres industries, notamment le textile, le vêtement et l’informatique, se sont rétrécies. En revanche, de nouveaux secteurs, tels que les véhicules électroniques, l’accumulateur électrique et l’énergie solaire photovoltaïque, se sont développées. De ce fait, le coefficient d’incitation d’importation chinois a reculé en 2020 par rapport à 2017.

En outre, les effets de la croissance économique chinoise ne se sont limités qu’à son marché intérieur. La part de la valeur ajoutée créée par la demande finale est passée de 86,6 % en 2018 à 87,3 % en 2020 en Chine. Cependant, ses pays voisins, dont la Corée du Sud, ont vu leur chiffre baisser.

La BOK a évoqué, par ailleurs, l’indépendance chinoise en matière de biens intermédiaires et la hausse de sa compétence technologique. Elle a notamment observé que la Chine était devenue l’un des premiers exportateurs de véhicules avec ses modèles écologiques, et qu’elle concurrencerait davantage la Corée du Sud sur le marché international à l’avenir.

La banque centrale sud-coréenne a alors recommandé que le pays du Matin clair améliore sa structure d’exportation qui, actuellement, dépend encore trop de son pays voisin.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >