Aller au menu Aller à la page
Go Top

Politique

Un contrôle parlementaire est demandé pour la caisse nationale de l'assurance maladie

Write: 2023-12-04 09:08:49Update: 2023-12-04 09:50:53

Un contrôle parlementaire est demandé pour la caisse nationale de l'assurance maladie

Photo : YONHAP News

L'Assemblée nationale devrait avoir un droit de regard plus sévère sur la caisse nationale de la sécurité sociale, dont les fonds risquent de s'épuiser en raison du vieillissement démographique et du taux de natalité très bas. C'est ce qu'a souligné l'Institut pour la santé et les affaires sociales de Corée (Kihasa) dans son deuxième plan directeur pour la sécurité sociale 2024-2028, transmis aujourd'hui au ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Selon ce rapport, pour garantir la santé et la transparence de la sécurité sociale du pays - qui traverse un déclin démographique ainsi qu’une récession économique - le budget et le bilan financier de cette protection sociale devront être examinés et approuvés par le Parlement.

L'institut a par ailleurs recommandé d'élargir la diffusion de l’actualité de l’organisme social. Ainsi, les citoyens pourront se renseigner sur les évolutions de son état plus facilement.

En fait, la Cour des comptes avait déjà vivement recommandé elle-aussi un contrôle plus strict de la trésorerie de la sécurité sociale. Dans son rapport d’audit, rendu public en août dernier, elle a pointé du doigt la structure trop autonome de l'entité d’un point de vue décisionnel. En effet, elle est pour le moment placée en dehors des contrôles extérieurs, même parlementaires.

De son côté, le ministère de la Santé a répondu qu'un contrôle extérieur renforcé risque de brouiller les responsabilités dans la stabilité financière de celle-ci. Il a également ajouter que ce genre de contrôle pourrait rendre l'exécution budgétaire trop rigide pour répondre, par exemple, aux crises sanitaires comme le COVID-19.

Pour rappel : contrairement aux autres fonds de la protection sociale du pays tels que le fonds du Service national de pension ou celui des fonctionnaires, la caisse nationale de l'assurance maladie, seulement dépendante du ministère, n'est pas soumise aux délibérations parlementaires.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >