Aller au menu Aller à la page
Go Top

International

Un missile nord-coréen fourni à Moscou contiendrait des composants produits aux USA et en Europe

Write: 2024-02-21 10:10:03Update: 2024-02-21 19:01:59

Un missile nord-coréen fourni à Moscou contiendrait des composants produits aux USA et en Europe

Photo : YONHAP News

Un missile balistique fourni par la Corée du Nord à la Russie et utilisé dans une attaque contre l'Ukraine le mois dernier comportait de multiples pièces fabriquées aux Etats-Unis et en Europe. C'est ce qu'a rapporté, hier, la CNN.

Selon la chaîne américaine d'informations, l'organisation britannique Conflict Armament Research (CAR) a examiné 290 composants des restes d’un missile nord-coréen, récupérés en janvier en Ukraine. Les analyses ont révélé que 75 % d'entre eux avaient été conçus et vendus par des entreprises américaines et que 16 et 9 % étaient liés à des sociétés européennes et asiatiques. Ces pièces, utilisées principalement pour le système de navigation du missile, ont été fabriquées par 26 compagnies basées aux Etats-Unis, en Chine, en Allemagne, au Japon, aux Pays-Bas, à Singapour, en Suisse et à Taiwan. La CAR a estimé qu'elles auraient été transférées au nord du 38e parallèle par des agents intermédiaires, et non pas directement exportées par les fabricants concernés.

Si cette information s'avère vraie, cela prouverait une défaillance dans le système de sanctions instauré par la communauté internationale contre le pays communiste depuis près de vingt ans. Le centre de recherche britannique a souligné que Pyongyang était capable, jusqu'à l'année dernière, de produire des armes de pointe en se procurant des composants d'origine étrangère et ce, malgré les sanctions imposées depuis 2006 par le Conseil de sécurité des Nations unies. Ces dernières, interdisent, rappelons-le, la production de missiles balistiques.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >