Aller au menu Aller à la page
Go Top

Politique

Mobilisation forcée : la dépouille d’un Coréen est rapatriée 80 ans après son décès

Write: 2023-12-05 14:11:36Update: 2023-12-05 16:41:29

Mobilisation forcée : la dépouille d’un Coréen est rapatriée 80 ans après son décès

Photo : YONHAP News

Le corps de Choi Byeong-yeon, un Coréen mobilisé de force par l’armée japonaise pendant la guerre du Pacifique a été rapatrié dimanche dernier, à savoir 80 ans après sa mort. Il avait perdu la vie à la bataille de Tarawa.

En 1943, en plein milieu de la Seconde guerre mondiale, plus de mille Coréens décédèrent lors de la bataille sur cette île dans l’océan Pacifique, où le Japon et les Etats-Unis s’affrontaient. Parmi eux, Choi est le seul dont la dépouille a été restituée à la Corée du Sud.

La Defense POW/MIA Accounting Agency (DPAA) des Etats-Unis, chargée de retrouver les corps des militaires disparus, avait exhumé les restes du défunt en 2018 et l’avait identifié grâce à l’analyse ADN.

A Younggwang dans la province de Jeolla du Sud, la ville natale de la victime, a été organisée une cérémonie de commémoration. Son fils, vieux de 82 ans, était bouleversé par l'émotion. Il était surtout reconnaissant de pouvoir faire reposer le corps de son père de son vivant et de l’enterrer dans la sépulture familiale. Les seuls souvenirs qu’il avait de son père étaient des photos.

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Lee Sang-min, a affirmé que le rapatriement des dépouilles des victimes de la mobilisation forcée durant l’occupation relevait du devoir national, et qu’il était une étape importante pour clore un chapitre tragique de l'Histoire du pays du Matin clair. Le gouvernement compte coopérer avec Washington et Tokyo afin de poursuivre le retour au pays des corps des Coréens décédés dans la région pacifique.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >