Discussion « sans condition préalable » avec Pyongyang : un changement de cap dans la diplomatie américaine ?

Publié le: 2017-12-13

Title

Cela a tout l’air d’un changement de cap majeur dans la diplomatie américaine. Washington se dit prêt à discuter avec Pyongyang sans aucune condition préalable. C’est ce qu’a confirmé le secrétaire d’Etat américain lors d’une conférence organisée hier à Washington par Atlantic Council, un think tank spécialisé dans les relations internationales. C’est la première fois depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump que les Etats-Unis affichent leur volonté de dialoguer avec le pays communiste sans condition préalable. « Nous sommes disposés à entamer des discussions si la Corée du Nord est prête. Nous pourrions commencer par parler de la météo, ou discuter pour savoir s’il faut une table carrée ou ronde. Ensuite, nous pourrions commencer à établir une feuille de route de ce vers quoi nous voudrions aller » a précisé Rex Tillerson.

Le chef de la diplomatie américaine estime qu’il n’est pas réaliste de faire venir le régime de Kim Jong-un à la table de négociations à condition que ce dernier abandonne son programme nucléaire. Il propose donc d’entamer des discussions sans déterminer l’ordre du jour au préalable. Une fois le dialogue renoué, les deux pays pourront discuter des sujets à aborder de manière sérieuse. Avant d’en arriver là, ils devront se voir face à face afin de sonder les intentions de l’autre partie. Toutefois, l’expression « sans condition préalable » ne doit pas être prise au pied de la lettre, car il a souligné que Pyongyang devait d’abord s’abstenir de toute provocation, sans préciser toutefois la durée exacte de cette suspension. Beaucoup d’experts politiques à Washington parlent de 60 jours au minimum. « Le dialogue deviendra difficile si la Corée du Nord procède à un nouveau test ou à une nouvelle provocation. Je vais poursuivre nos efforts diplomatiques jusqu'à ce que la première bombe soit lâchée » a lancé Rex Tillerson. Il a également souligné l’importance de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Quant à savoir si sa nouvelle proposition reflète l’intention du président américain, les avis divergent, d’autant que par le passé, le secrétaire d'Etat s'est déjà fait remettre en place publiquement par Donald Trump. Rappelons que le locataire de la Maison blanche avait considéré les efforts déployés par Rex Tillerson pour nouer le dialogue avec Kim Jong-un comme une perte de temps.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>